Iso Rivolta IR 300 Coupé 1967

00 griffage bonhams

 

Iso Rivolta IR 300 Coupé 1967

Cette magnifique voiture fait partie d’une vente d’exception organisée par la prestigieuse maison de ventes aux enchères BONHAMS fondée à Londres en 1793, présente à Paris depuis 2005. Elle est leader dans le domaine des ventes d’automobiles ancienne. AUTOBRICO.com remercie BONHAMS pour sa confiance et la mise à disposition des photos et présentations de ces voitures d’exception.

Vente du 4 février 2016

Estimation : 85 000 - 125 000 € - Vendu pour 92 000 €

2264 Iso Rivolta IR 300 Coupe 1967

Constructeur de micro voitures, Iso rejoignit les rangs des constructeurs de supercars en 1962 en présentant au Salon de Turin le coupé Rivolta conçu par Bizzarrini. La société Isothermos de Renzo Rivolta avait débuté avant la guerre par la fabrication de réfrigérateurs avant d'aborder la production de scooters sous la marque Iso après 1945, puis celle de la micro voiture Isetta qui connut un grand succès commercial. Récemment interviewé par le magazine Octane (numéro 151), le fils de Renzo, Piero se rappela que son père appréciait les voitures rapides, mais qu'il n'avait pu trouver celle qui lui conviendrait vraiment, qui fût à la fois rapide, confortable et fiable. “Il décida qu'Iso produirait une voiture rapide , mais véritablement utilisable au quotidien et dont le prix la situerait entre une Jaguar et une Ferrari.” Ainsi naquit la Rivolta.

Dessinée chez Carrozzeria Bertone par Giorgetto Giugiaro et propulsée par un moteur V8 Chevrolet de 5, 4 litres (327 ci), la quatre places Rivolta était construite sur une plate-forme en tôle d'acier dotée d'une suspension avant indépendante, d'un essieu arrière De Dion et de quatre freins à disque. La première supercar d'Iso fixa la recette de celles qui la suivirent : châssis conçu par Bizzarrini, carrosserie Bertone et moteurs Chevrolet, ses futurs développements comprenant la berline quatre portes Fidia dessinée par Ghia, la puissante Grifo sur châssis court et la Lele remplaçante de la Rivolta. Modèle le plus réussi d'Iso, la Rivolta fut produite jusqu'en 1970 pour un total de 797 unités.

Cette magnifique IR300 fut livrée neuve en 1968 à une firme pharmaceutique de Milan qui conserva la voiture jusqu'en 1973, date à laquelle elle passa aux mains de son deuxième propriétaire, un habitant de la province voisine de Bergame. Celui-ci vendit la voiture en 1978 à son troisième propriétaire, résidant à Presezzo dans la même province où elle demeura jusqu'en 2007. Environ deux ans après, un passionné du sud de l'Italie acheta l'Iso et la fit restaurer. Ce coupé Grand Tourisme, qui se présente désormais dans un superbe état sous une livrée bleu pâle métallisé avec intérieur en vinyle noir, bénéficie de toute la puissance tranquille du V8 Chevrolet de 5, 4 litres accouplé à une boîte de vitesses manuelle. Cette rare hybride américano-italienne n'a jamais quitté l'Italie.

  • Carrosserie Bertone
  • Châssis n° 410 389
  • Moteur n° 772 F01075P
  • Une des 797 voitures produites
  • Rare hybride américano-italienne
  • Restaurée il y a deux ans
  • Italienne depuis toujours
  • Modèle à boite de vitesse manuelle

1967 Iso Rivolta IR 300 Coupé

Bubblecar manufacturer Iso joined the ranks of supercar constructors in 1962 with the launch of the Giotto Bizzarrini-designed Rivolta coupé at the Turin Motor Show. Renzo Rivolta's Isothermos company had begun life pre-war making refrigerators, turning to the manufacture of scooters, under the Iso name, after the war and thence to the highly successful Isetta bubblecar. Interviewed recently for Octane magazine (issue 151) Renzo's son Piero recalled that his father liked fast cars but could not find one that really suited him; one that was fast, comfortable and reliable. 'He decided that Iso should produce a fast car that was genuinely useable every day, and priced somewhere between a Jaguar and a Ferrari.' The result was the Rivolta.

Styled at Carrozzeria Bertone by Giorgetto Giugiaro and powered by a 327ci (5.4-litre) Chevrolet V8 engine, the four-seat Rivolta employed a steel platform chassis featuring independent front suspension, a De Dion rear axle and disc brakes all round. Iso's first supercar set the pattern for those that followed: Bizzarrini-designed chassis, Bertone coachwork and Chevrolet engines, its future developments including the long-wheelbase, Ghia-styled Fidia four-door saloon, the muscular, short-wheelbase Grifo and the Rivolta-replacement Lele. Iso's most successful model, the Rivolta was produced up to 1970, by which time a total of 797 cars had been built.

This beautifully presented IR 300 was delivered new in 1968 to a pharmaceutical company based in Milan, and they would keep the car until 1973 when it passed to its second owner, a resident of the nearby province of Bergamo. He sold the car in 1978 to its third custodian, resident in Presezzo in the same province, where it would remain until 2007. Some two years ago an enthusiast in southern Italy purchased the Iso and had it restored. This Grand Touring coupé now presents beautifully in light blue metallic with black vinyl interior, while the 327ci Chevrolet engine, coupled with the manual gearbox, provides effortless power. A rare Italian-US hybrid that has always stayed in Italy.

  • Coachwork by Bertone
  • Chassis no. 410 389
  • Engine no. 772 F01075P
  • One of 797 cars produced
  • Rare Italian-US hybrid
  • Restored two years ago
  • Always resident in Italy
  • Manual gearbox

 

 



Sondage Voitures d'exception

RMC 128 HOMY YOU travaux


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.