00 griffage bonhams

 

 

Ferrari 308 GT “Vetroresina” Berlinette 1976

Cette magnifique voiture fait partie d’une vente d’exception organisée par la prestigieuse maison de ventes aux enchères BONHAMS fondée à Londres en 1793, présente à Paris depuis 2005. Elle est leader dans le domaine des ventes d’automobiles ancienne. AUTOBRICO.com remercie BONHAMS pour sa confiance et la mise à disposition des photos et présentations de ces voitures d’exception.

Vente du 4 février 2016

Estimation : 180 000 - 220 000 € - Vendu pour 140 000 €

2227 Ferrari 308 GT Vetroresina Berlinette 1976

La 308 GTB proposée ici est dotée de la carrosserie plus légère en résine et fibre de verre (vetroresina) et de la lubrification par carter sec des premiers modèles produits, aujourd'hui les plus recherchés par les passionnés.

Présentée au Salon de Paris en 1975, la superbe 308 GTB – seconde Ferrari de route à moteur V8 – marquait un retour apprécié aux services de Pininfarina pour le style, après la Dino 308 GT4 dessinée par Bertone. Portant l'écusson Ferrari en propre plutôt que celui de Dino, la nouvelle venue changeait peu mécaniquement, en dehors du raccourcissement de l'empattement, reprenant le train roulant et le V8 3 litres monté transversalement de sa devancière, désormais équipé d'une lubrification par carter sec. En version routière, ce bloc moteur magnifiquement conçu, développait 255 ch, une puissance suffisante pour propulser l'aérodynamique 308 GTB à une vitesse maximale de 240 km/h.

Produite au début avec une lubrification par carter sec et une carrosserie en résine (vetroresina) – un matériau que Ferrari utilisait pour la première fois sur un modèle de série – la 308 GTB construite par Scaglietti fit appel à l'acier après avril 1977. Ce changement s'accompagnait d'une augmentation de poids (environ 80 kg) et d'une réduction des performances conséquentes, ainsi que d'une propension à la corrosion. Naturellement, quiconque désirant courir avec une 308 GTB choisissait une version “vetroresina” s'il le pouvait.

Ce coupé 308 GTB, l'un des 712 à carrosserie en résine produits, n'a connu que deux propriétaires et a couvert seulement 30 000 km. Achetée par le vendeur en 2006, il n'a parcouru que quelques milliers de kilomètres depuis et a été stockée au sec ces sept dernières années. La voiture est immatriculée en Grèce, mais n'a pas de nouveau certificat du MoT du Royaume-Uni. Elle a récemment subit une révision complète au Royaume-Uni. La courroie de distribution a été vérifiée, les durites de reniflards changés, la ligne d'alimentation vérifiée et quelques durites d'alimentation remplacées. Elle a également été entièrement repeinte aux critères les plus exigeants, c'est-à-dire vitres, écussons, pare-chocs, etc démontées comme on peut le vérifier dans le dossier de restauration fourni. Les roues étaient en bon état mais ont subi une restauration complète, y compris les moyeux centraux. Toutes les factures des travaux effectués au Royaume-Uni sont fournies.

Prête à l'usage et appréciée par son nouveau propriétaire, la Ferrari est aussi vendue avec ses papiers d'immatriculation grecque, sa roue de secours, son cric et ses outils d'origine. Un volant de seconde monte d'époque est la seule entorse constatée aux caractéristiques d'époque. Une belle opportunité d'acquérir un exemplaire bien entretenu et peu roulé de cette version recherchée de l'emblématique 308 GTB.

  • Carrosserie Pininfarina/Scaglietti
  • Châssis n° F106AB19069
  • Moteur n° F106A02100112
  • Rare premier modèle en résine à lubrification par carter sec
  • Une de seulement 712 à carrosserie en résine produites
  • Environ 30 000 kilomètres
  • Deux propriétaires seulement

1976 Ferrari 308 GT 'Vetroresina' Berlinetta

The 308 GTB offered here has lighter glassfibre (vetroresina) bodywork and dry-sump lubrication of the very first cars produced, which are the most sought after by enthusiasts today.

Introduced at the Paris Salon in 1975, the stunningly beautiful 308 GTB – Ferrari's second V8-engined road car - marked a welcome return to Pininfarina styling following the Bertone-designed Dino 308 GT4. Badged as a 'proper' Ferrari rather than a Dino, the newcomer had changed little mechanically apart from a reduction in wheelbase, retaining its predecessor's underpinnings and transversely mounted quad-cam 3.0-litre V8 engine that now featured dry-sump lubrication. In road tune this superbly engineered power unit produced 255bhp, an output good enough to propel the aerodynamically efficient 308 to a top speed of 150mph (240km/h).

Produced initially with dry sump lubrication and glassfibre (vetroresina) bodywork - the first time this material had been used for a production Ferrari - the Scaglietti-built 308 GTB used steel after April 1977. The change brought with it a considerable weight penalty (around 80kg) and consequent reduction in performance, as well as an increased susceptibility to corrosion. Naturally, anyone wanting to race a 308 GTB started out with the vetroresina version if they could.

One of 712 vetroresina 308 GTB coupés produced, this example has had two owners from new and has covered only some 30,000 kilometers. Purchased by the current vendor in 2006, it has only covered a few thousand kilometers since then and has been dry stored for the last seven years. The car is registered in Greece but does have a new UK MoT certificate. It has recently undergone a full service in the UK: the cam belt was checked, all breather hoses changed, the fuel lines checked and some fuel hoses replaced. It has also had a complete re-spray to a very high standard, which included removing all glass, emblems, bumpers, etc as can be seen in the accompanying restoration file. The wheels were in fine condition but have been treated to a complete restoration including new centre caps. All substantial invoices for work undertaken in the UK will be provided.

Ready to be used and enjoyed by its new owner, the Ferrari also comes with Greek registration papers and its original spare wheel, jack and tools. An in-period after-market steering wheel is the only notified deviation from factory specification. A wonderful opportunity to acquire a well-maintained and little used example of this most desirable version of the iconic 308 GTB.

  • Coachwork by Pininfarina/Scaglietti
  • Chassis no. F106AB19069
  • Engine no. F106A02100112
  • Rare early glassfibre-bodied dry-sump model
  • One of only 712 vetroresina models produced
  • Circa 30,000 kilometers recorded
  • Two owners from new

 



Sondage Voitures d'exception

RMC 128 HOMY YOU travaux


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.