Clément-Bayard AC4A 10 HP tourer 1912

00 griffage bonhams

 

Clément-Bayard AC4A 10 HP tourer 1912

Cette magnifique voiture fait partie d’une vente d’exception organisée par la prestigieuse maison de ventes aux enchères BONHAMS fondée à Londres en 1793, présente à Paris depuis 2005. Elle est leader dans le domaine des ventes d’automobiles ancienne. AUTOBRICO.com remercie BONHAMS pour sa confiance et la mise à disposition des photos et présentations de ces voitures d’exception.

Vente du 4 février 2016

Estimation : 20 000 - 30 000 € - Vendu pour 26 450 €

2231 Clement Bayard AC4A 10HP tourer 1912

Constructeur de cycle et de pneumatiques renommé – il détenait les brevets Dunlop pour la France – Adolphe Clément se diversifia dans la construction automobile en 1899 en prenant des parts dans la marque Gladiator. En octobre 1903, Adolphe Clément rompit ses liens avec la marque et construisit une nouvelle usine à Levallois-Perret. Comme il ne pouvait appeler les voitures qu'il construisait Clément, il prit le nom de Bayard, d'après une statue du légendaire héros médiéval français, “le chevalier sans peur et sans reproche”, qui se dressait en face de l'usine d'une de ses filiales, à Mézières, et changea officiellement son nom en Clément-Bayard.

Clément-Bayard était un pionnier de la concentration verticale avec une dépendance minimale vis-à-vis de l'extérieur. La fonderie et le gros usinage se faisaient à Mézières et les carrosseries étaient construites chez des carrossiers voisins de l'usine de Levallois. Les produits Clément-Bayard, bien construits et stylés, étaient destinés à la clientèle aisée de la classe moyenne et, en 1904, l'usine de Levallois-Perret employait quelque 1 600 hommes qui construisaient 1 200 voitures par an.

Cette Clément-Bayard des débuts de la marque provient de l'une des collections portugaises les plus célèbres, constituée d'une majorité d'automobiles antérieures à la première guerre mondiale achetées directement à leur premier propriétaire ou à leur famille. Toutes ont été restaurées aux critères les plus élevés par les mécaniciens du défunt propriétaire. Une des premières acquisitions de la collection achetée en 1958, cette Clément-Bayard AC4A a été restaurée dans les années 1960, peinte en rouge, tandis que son intérieur conserve sa sellerie d'origine en cuir noir.

Elle a pris part à de nombreux rallyes historiques au Portugal, la plupart dans les années 1960, à Estoril, Coimbra et Santo Tirso et a pris part à des expositions à Porto et à Lisbonne. La documentation fournie consiste en un certificat de datation du Veteran Car Club de Grande-Bretagne (datant de 1970), d'une sélection de photos de la restauration et de papiers d'immatriculation portugaise en cours.

  • Châssis n° 13280
  • Moteur n° 13288
  • Marque française historique
  • Issue d'une collection portugaise de premier plan
  • Un seul propriétaire depuis 1958
  • Restaurée dans les années 1960

1912 Clément-Bayard AC4A 10HP Tourer

Already a successful maker of bicycles and pneumatic tyres - he owned the Dunlop patents in France - Adolphe Clément diversified into automobile manufacture in 1899, taking an interest in the existing Gladiator concern. In October 1903, Adolphe Clément broke his connection with the company and set up a new factory in Levallois-Perret. As he was unable to call the cars it built 'Cléments', he adopted the trade name 'Bayard' after a statue of the legendary medieval French hero 'le chevalier sans peur et sans reproche' that stood in front of his branch factory in Mézières, and officially changed his name to Clément-Bayard.

Clément-Bayard was a pioneer of vertical integration, with little reliance on outside suppliers. Casting and rough machining work was carried out at Mézières and bodies were built in coachworks near the Levallois factory. Clément-Bayard's products were well-built and stylish, aimed at the well-to-do middle class, and in 1904 the Levallois-Perret factory employed some 1,600 men who built around 1,200 cars annually.

This early four-cylinder Clément-Bayard is offered from one of Portugal's foremost private collections, consisting of mainly pre-WWI cars bought directly from either the first owner or their family; all were restored by the late owner's in-house mechanics and to the highest possible standard. One of the collection's first acquisition, having been purchased in 1958, this Clément-Bayard AC4A was restored in the 1960s and is finished in red, while the interior retains its original black leather upholstery.

It has taken part in many rallies in Portugal, mostly in the 1960s, in Estoril, Coimbra and Santo Tirso, and has also been displayed at exhibitions in Porto and Lisbon. Accompanying documentation consists of a Veteran Car Club of GB Dating Certificate (issued 1970), a selection of restoration photographs, and valid Portuguese registration papers.

  • Chassis no. 13280
  • Engine no. 13288
  • Historic French make
  • From a prominent Portuguese private collection
  • Present ownership since 1958
  • Restored in the 1960s

 

 



Sondage Voitures d'exception

RMC 128 HOMY YOU travaux


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.