00 griffage bonhams

 

Cadillac V16 série 452 double phaëton 1930

Cette magnifique voiture fait partie d’une vente d’exception organisée par la prestigieuse maison de ventes aux enchères BONHAMS fondée à Londres en 1793, présente à Paris depuis 2005. Elle est leader dans le domaine des ventes d’automobiles ancienne. AUTOBRICO.com remercie BONHAMS pour sa confiance et la mise à disposition des photos et présentations de ces voitures d’exception.

Vente du 4 février 2016

Estimation : 200 000 - 250 000 € - Vendu pour 230 000 €

2211 Cadillac V16 serie 452 1930

“D'un point de vue à la fois visuel et technique le moteur V16 est en lui-même un objet de beauté, délivrant 175 ch. Plus impressionnant encore, son couple phénoménal à bas régime, 44, 3 mkg à 1 500 tr/min, qui lui assure des déplacements onctueux à basse vitesse. Grâce à un système hydraulique de rappel des soupapes, fourni par le centre de recherche de la General Motors, les soupapes en tête du V16 se montrent parfaitement civilisées assurant leur tâche sans le moindre bruit parasite.

L'ensemble des caractéristiques du V16 est si impressionnant que les Européens eux-mêmes trouvent impossible de décrire le silence dans lequel il fonctionne sans faire appel aux termes “magnifique” et “remarquable”. - Robert C Ackerson, Standard Catalog of Cadillac.

La tentative de Cadillac de surpasser la concurrence en nombre de cylindres débuta en janvier 1930 avec l'apparition de la magnifique V16 452 ci (7, 4 litres) dont on a pu dire de son moteur : “Il n'y a pas de moteur aussi doux, aussi silencieux ni aussi souple, dans aucune autre voiture”. Aussi incroyable que cela puisse paraître, un V12 était pourtant ajouté à la gamme avant la fin de l'année !

La Cadillac V16 était la première voiture particulière au monde à utiliser un moteur à seize cylindres, devançant la Marmon sur le marché de dix mois. Conçus dans les folles années 1920, ces Léviathan faisaient tache dans les années qui suivirent le krach boursier de Wall street et la dépression du début des années 1930, en dépit desquels Cadillac en vendit plus de 15 000 avant la fin de la décennie. Harley Earl dirigeait la division Art & Colour de la GM depuis 1928 et le directeur du style et son équipe profitèrent de l'opportunité que leur offrait la V16 pour créer quelques-unes des automobiles les plus sublimes de leur époque. Plus de cinquante types de carrosseries étaient proposés, la vaste majorité étant des “catalogue customs” réalisées par Fleetwood, mais il s'agissait généralement de variations limitées sur un dessin de base.

Achevée en mars 1930, la Cadillac V16 proposée, numéro de châssis 700665, est la 665 e produite et son moteur porte le numéro 698, en parfait accord avec ce qui figure dans le registre fourni par le constructeur quand elle a quitté l'usine. Recarrossée par la suite dans le style Fleetwood, il s'agit de l'une des seulement 6 750 construites. La carrosserie double phaëton est magnifiquement laquée en noir, soulignée par de fins filets rouges, tandis que l'intérieur est somptueusement garni d'un cuir rouge contrastant et de moquettes assorties. Le tableau de bord est en aluminium bouchonné avec un panneau central regroupant la montre Jaeger et le tachymètre en MPH. Le pare-brise entre les habitacles avant et arrière peut se replier hors de la vue dans l'auvent central. Celui-ci comporte son propre jeu d'instruments pour les passagers arrière et reçoit des motifs art-déco. On ne peut s'empêcher d'admirer les courbes qui marient si gracieusement les ailes à la carrosserie reproduite dans le style de Fleetwoood à l'arrière où l'on trouve un porte-bagages repliable.

Le vendeur a acheté cette superbe automobile lors de la vente Bonhams de Paris en janvier 2010 (lot 230). Elle est vendue avec ses papiers d'immatriculation américaine et un certificat d'enlèvement des douanes européennes et, avant sa vente en 2010, avait passé avec succès le très strict TüV allemand.

Considéré comme le sommet de l'automobile à son époque, la Cadillac V16 n'avait aucune concurrente en 1930. Cet exemplaire parmi les premiers construits, est une voiture exceptionnelle qui mérite de figurer dans toute collection privée prestigieuse.

  • Carrosserie dans le style de Fleetwood
  • Châssis n° 700665
  • Moteur n° 698
  • La voiture de luxe par excellence à son époque
  • 665⊇ exemplaire produit
  • Numéros de châssis et de moteur concordants
  • Magnifique état

1930 Cadillac V16 Series 452 Dual-cowl Phaeton

'For both its visual and technical attributes the V16 itself is a thing of beauty, delivering 175bhp. Even more impressive was its all important low speed torque: 320 pound-feet at 1,500rpm, which assured velvet-like low speed operation. Thanks to a hydraulic valve-silencing device created by General Motors Research Division, the V16's overhead valves were well mannered and quite as they went about performing their tasks.

'The sum total of the V16's features was so impressive that even the Europeans found it impossible to describe its super silent operation without using terms such as "magnificent" and "outstanding".' - Robert C Ackerson, Standard Catalog of Cadillac.

Cadillac's bold attempt to 'out-cylinder' the opposition commenced in January 1930 with the introduction of its magnificent 452ci (7.4-litre) V16, of which engine it has been said: 'There is no power plant in any motor car so smooth, so quiet, so flexible.' Astonishingly, before the end of the year a V12 had been added to the range!

The Cadillac V16 was the world's first production sixteen-cylinder passenger car, beating the rival Marmon to the marketplace by ten months. Conceived in the Roaring Twenties, these Leviathans made little sense in the post-Wall Street Crash, Depression years of the early 1930s, despite which Cadillac had managed to sell in excess of 15,000 of them before the decade's end. Harley Earl had been directing GM's Art & Color Department since 1928, and the master stylist and his team used the opportunity afforded by the new V16 chassis to create some of the most sublimely beautiful automobile bodies of the period. More than 50 body styles were offered, the vast majority being 'catalogue customs' by Fleetwood, though most were variations on a handful of basic designs.

Completed in March 1930, the Cadillac V16 offered here, chassis number '700665', is the 665th car produced and its engine is number '698', in accordance with the figures quoted in booklets issued by the manufacturer when it left the factory. Subsequently re-bodied in Fleetwood style, it is one of only 6,750 produced. The dual-phaeton body is superbly finished in black lacquer, which is enhanced by thin red coachlines, while the interior is sumptuously trimmed with contrasting red leather and matching fitted carpets. The dashboard is engine-turned aluminium, with a central instrument panel incorporating a Jaeger clock and speedometer in MPH. The windscreen between the front and rear passenger compartments can be wound down out of sight within the bodywork's central bulkhead. The latter incorporates it own set of instruments for the rear-seat passengers, and features Art Deco motifs. One cannot help but admire the curves which so gracefully marry the body to the wings at the rear, where there is a foldaway luggage holder.

The current vendor purchased this wonderful motor car at Bonhams' Paris sale in January 2010 (Lot 230). It comes with US registration documents and a European customs clearance certificate and, prior to its sale in 2010, had passed the strict German technical inspection (TüV) with flying colours.

Considered to be the pinnacle of motoring in its era, the Cadillac V16 had no competition in 1930. This early example is an exceptional car that is worthy of inclusion in any prestigious private collection.

  • Coachwork in the style of Fleetwood
  • Chassis no. 700665
  • Engine no. 698
  • The ultimate luxury car of its era
  • The 665th example produced
  • Matching chassis and engine numbers
  • Wonderful condition

 

 



Sondage Voitures d'exception

RMC 128 HOMY YOU travaux


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.