La crémaillère de direction d'une voiture

 

 

Un boîtier de direction à crémaillère est un mécanisme extrêmement simple et robuste, puisqu'il ne comprend qu'un pignon placé à l'extrémité de l'axe d'entrée du boîtier actionnant une crémaillère (tige dentée, rectiligne). Selon le sens de rotation du pignon de l'arbre de direction, il se produit un déplacement longitudinal de la crémaillère, dans un sens ou dans l'autre.

Principes de fonctionnement d'une crémaillère de direction

La crémaillère est enfermée dans un boîtier boulonné perpendiculairement à l'axe de la voiture, au milieu du châssis, entre les roues avant, et légèrement à l'arrière de celles-ci. Lorsqu'il y a une traverse dans le châssis ou sous la coque, la crémaillère est boulonnée derrière pour être protégée des chocs.

186_1_350

L'arbre d'entrée de la crémaillère, portant le pignon d'attaque, est placé directement dans le prolongement de la colonne de direction, à laquelle il est relié par un emmanchement à cannelure. Il y a parfois un cardan lorsque la colonne n'est pas située dans l'axe de l'arbre d'entrée. L'autre extrémité de la colonne de direction est cannelée et sert d'axe au volant; elle est boulonnée par un gros écrou central. La tige de crémaillère, elle-même, sort du boîtier à ses deux extrémités et est d'une longueur suffisante pour remplacer la barre d'accouplement des directions à boîtier à vis. Elle reçoit donc directement à ses extrémités, les biellettes de direction qui la relient au levier des porte-moyeux de roues.

 



Sondage Organes Mécaniques
Les informations et les conseils donnés dans le cadre de ce site ne sauraient engager la responsabilité de l'auteur de celui-ci. Nous invitons les internautes à ne pas hésiter à consulter un professionnel compétent, notamment pour les interventions importantes et délicates concernant les organes de sécurité.

RMC 128 HOMY YOU travaux


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.