Tester la compression d'un moteur de voiture

home 440.03

 

Si le moteur « tire » mal (malgré une vérification récente du jeu aux soupapes, de la carburation et de l'allumage), si la consommation devient importante, et que le moteur a dépassé 100 000 km, il est bon de vérifier son état dans les plus brefs délais. Un bon moyen consiste à mesurer ses compressions : leur valeur indiquera l'état de chaque cylindre.

 

236_250

237_184Le matériel de contrôle

Les professionnels bénéficient d'un appareillage permettant de contrôler simultanément le niveau de compression. Il fournit un diagramme représentant sous formes de courbes parallèles la montée de compression des différents cylindres. l'amateur, lui, utilisera un compressiomètre, C'est en fait un manomètre gradué en bars ou en kg/cm2 (unités de mesure proches) et qui possède un embout conique en caoutchouc pouvant s'adapter sur un orifice de bougie.

 

Comment tester les compressions

Effectuez cette opération le moteur chaud, et demandez à quelqu'un d'actionner le démarreur pendant environ 5 secondes alors que vous vous occuperez du compressiomètre.

  • Démontez toutes les bougies.
  • Placez l'embout de l'appareil bien enfoncé sur le premier trou de bougie.
  • Demandez à votre aide de donner un coup de démarreur (vous sentirez la compression en tenant l'appareil).
  • Retirez le compressiomètre et lisez le résultat.

Compression_01_250

Une bonne compression dans un moteur classique se situe autour de 10 bars. Notez ce premier résultat puis recommencez l'opération de la même manière pour tous les autres cylindres. Comparez les résultats : s'il y a une différence importante (supérieure à 2 bars) entre plusieurs cylindres, ou que certaines compressions sont très basses, ce n'est pas normal.

 

Le diagnostic

Les pertes de compression ne peuvent venir que de deux points : les soupapes ou les segments.
Dans les deux cas, une révision générale du moteur s'impose. Toutefois, il est possible de déterminer d'où viennent les pertes de compression : envoyez quelques centimètres cubes d'huile moteur dans les cylindres à l'aide d'une burette, puis reprenez les compressions et notez les résultats.

Compression_02_250

  • Si les les résultats sont sensiblement identiques aux précédents, on peut en déduire que ce sont les soupapes qui ferment mal (surtout celle d'échappement dont la durée de vie est toujours plus brève que celle d'admission, à cause de la thermocorrosion).
  • Si les compressions se sont nettement améliorées, les pertes viennent d'une mauvaise étanchéité pistons/cylindres due à des segments usés ou cassés. En effet, dans ce cas, l'huile moteur froide que vous avez injectée vient faire provisoirement l'étanchéité entre les pistons et les cylindres, remontant ainsi le taux de compression. Si les soupapes sont défectueuses, l'injection de l'huile n'est d'aucun effet.

Les solutions

Quel que soit le résultat de ces tests (soupapes ou segments), le moteur devra être ouvert pour être révisé si les compressions sont trop basses. Si le kilométrage est élevé, vous avez plutôt intérêt à le laisser en état et à finir de l'utiliser tel quel. Lorsque son rendement deviendra trop faible, il vaudra mieux procéder à son remplacement par échange standard. Il faut préciser que le moteur fourni dans ces conditions a été entièrement refait par le constructeur. Il ne s'agit cependant pas d'un moteur neuf. Il s'avère néanmoins extrêmement fiable.

 

La dépose et la repose du groupe seront confiées, de préférence, à un professionnel qualifié.


Sondage Réparation / Entretien
Sondage Réparation / Entretien
Vous devez faire un choix avant de voter
maisonpromo_300x250_2
Les informations et les conseils donnés dans le cadre de ce site ne sauraient engager la responsabilité de l'auteur de celui-ci. Nous invitons les internautes à ne pas hésiter à consulter un professionnel compétent, notamment pour les interventions importantes et délicates concernant les organes de sécurité.

RMC 128KOTAUTO-120