Démontage du moteur d'une voiture

 

Démontage du vilebrequin

 

17_moteur_210 18_moteur_210
17 Faites de même pour tous les coussinets de paliers. On distingue ici nettement la cannelure et les orifices qui assurent la lubrification du palier. 18 Pour inspecter l'état des coussinets nettoyez-les convenablement avec un pinceau et du pétrole. Faites-les tremper au besoin quelques instants.
19_moteur_210 20_moteur_210
19 Nettoyez pareillement toutes les pièces que vous venez de démonter, et ce jusqu'aumoindre boulon. Faites au besoin nettoyer le bloc dans une station service, surtout si vousdevez faire réaléser le bloc. 20 Grattez les plans de joint des carters d'huile et de distribution, en veillant cependant à ne pas les rayer. Au remontage, il faudra remplacer tous les vieux joints par des neufs (ils sont fournis en pochette).

 

Desserrez les écrous de bielles, tournez le vilebrequin de façon que deux des bielles soient au point mort bas pour accéder aux écrous, et enlevez les écrous et les chapeaux de paliers (photo 12). Faites faire un demi tour au vilebrequin pour atteindre les écrous et les chapeaux de paliers des deux autres bielles.

 

Lorsque les chapeaux de paliers de bielles ont été démontés, il ne reste plus qu'à déposer le vilebrequin. Pour cela, desserrez les vis de chapeaux de paliers (photos 13 et 14). S'il y a des freins d'écrou, rabattez les pour pouvoir desserrer les boulons. Si vous éprouvez quelques difficultés à desserrer ces gros boulons, utilisez une clé dynamométrique ou un bras de levier sur votre clé. Enfin, si les chapeaux de paliers ne viennent pas facilement, tapez très légèrement sur le côté avec un maillet ou faites levier en glissant délicatement la lame d'un tournevis entre le chapeau de palier et le bloc-moteur.

 

Quand les chapeaux de paliers sont tous déposés, enlevez le vilebrequin qui est simplement posé sur le bloc-moteur (photo 15). Faites attention, le vilebrequin est relativement lourd, il ne faut surtout pas le laisser tomber. Quand le vilebrequin est enlevé, démontez tous les coussinets hors de leurs logements (photos 16 et 17). Les coussinets comportent un ergot à l'une de leurs extrémités, si vous appuyez fermement avec le pouce sur l'autre extrémité, le coussinet doit glisser hors de son logement. Sinon, glissez la lame d'un tournevis très étroit derrière l'ergot, et décollez le coussinet de cette manière. Procédez de la même façon pour démonter les coussinets de paliers, ceux de chapeaux de paliers, de bielles,et déposez les chapeaux de bielles. S'il y a une tresse en amiante d'étanchéité à l'arrière du vilebrequin, démontez-la puis démontez le palier d'étanchéité s'il est rapporté au bloc-moteur.

 

Le démontage du moteur est terminé. Si vous devez faire réusiner le vilebrequin, réaléser le bloc-cylindres ou refaire la culasse, assurez-vous que vous avez bien tout enlevé et qu'il ne reste pas de petits éléments qui n'aient pas été démontés, car il faut présenter, à l'atelier spécialisé, des pièces entièrement « déshabillées » et nettoyées. Vous pouvez nettoyer la totalité des éléments qui ont été démontés (photos 18 et 19), au besoin en portant toutes ces pièces dans une station service disposant d'une machine à laver à vapeur. La boulonnerie doit être nettoyée au pinceau avec du fuel ou du nettoyant ininflammable. Grattez également le plan de joint du carter d'huile, sans l'endommager, avec une spatule. Passez ensuite à l'inspection détaillée des pièces démontées.

Vous pouvez passer au remontage.

Documents issus de "Ma Voiture"


Sondage Réparation / Entretien
Sondage Réparation / Entretien
Vous devez faire un choix avant de voter
Les informations et les conseils donnés dans le cadre de ce site ne sauraient engager la responsabilité de l'auteur de celui-ci. Nous invitons les internautes à ne pas hésiter à consulter un professionnel compétent, notamment pour les interventions importantes et délicates concernant les organes de sécurité.

RMC 128KOTAUTO-120