Le système de freinage d'une voiture

rta-general-118
 

Le système de freinage a connu une évolution considérable depuis les débuts de l'automobile évolution rendue nécessaire par la vitesse sans cesse croissante des véhicules ainsi que par l'augmentation de la densité du trafic.

192_200

À l'origine, les voitures ne possédaient de freins que sur les roues arrière ; il s'agissait de freins à tambour actionnés par des tringles ou des câbles. Un frein supplémentaire était quelquefois monté en sortie de boîte de vitesses, juste avant l'arbre de transmission.

 

Les freins sur les quatre roues apparurent dans les années 1920. Ils étaient encore commandés par câbles ou tringles. Certains bénéficiaient déjà d'une assistance, comme ceux des Hispano-Suiza qui avaient un servo-frein mécanique entraîné par la boîte de vitesses et une commande par tringles. Ce système était très efficace et les Hispano-Suiza étaient à l'époque les voitures qui, de loin, freinaient le mieux. Le brevet de ce servofrein mis au point par Marc Birgkit, « père » de la marque, fut racheté par Rolls-Royce et équipa nombre de leurs prestigieux véhicules. Les premiers freins à commande hydraulique (Lockheed) furent proposés en série par Fiat dès 1932 (avec déjà un double circuit), puis par Citroën, sur la Traction, deux ans plus tard. Mais ce n'est qu'après la Seconde Guerre mondiale que cette technique connut son véritable essor, les autres constructeurs restant en grande partie fidèles à la commande mécanique.

 

193_200Bien qu'inventé au tout début du siècle, le frein à disque ne fit son apparition que dans les années 50. II permit à Jaguar de remporter les 24 heures du Mans en 1953, puis fut offert sur les modèles de série en 1956 (en option seulement). Citroën adopta les freins à disque à l'avant sur la DS dès 1954, les freins arrière restant à tambour. L'apparition des freins à disque coïncida avec la généralisation du servo-frein à dépression, la commande des freins demandant une pression plus élevée que celles des freins à tambour.

 

De nos jours, toutes les voitures possèdent un double circuit de freinage, souvent avec assistance. Les freins à disque se sont généralisés, bien que certaines voitures de bas de gamme restent fidèles aux tambours.

 

La principale évolution résulte aujourd'hui de la mise au point des dispositifs anti-blocage qui, comme leur nom l'indique, permettent d'empêcher le blocage d'une ou plusieurs roues lorsqu'on appuie brutalement sur la pédale ou lors d'une pression prolongée. Le principal système utilisé actuellement a été mis au point et commercialisé par la société Bosch ; il équipe les berlines de haut de gamme allemandes.



Sondage Organes Mécaniques
Sondage Organes Mécaniques
Vous devez faire un choix avant de voter
Les informations et les conseils donnés dans le cadre de ce site ne sauraient engager la responsabilité de l'auteur de celui-ci. Nous invitons les internautes à ne pas hésiter à consulter un professionnel compétent, notamment pour les interventions importantes et délicates concernant les organes de sécurité.

RMC 128KOTAUTO-120